Magic emperor chapitre 43

Un gros têtu

Traducteur: ych
————

Comme la grande porte du Pavillon du Dragon Voilé n’était qu’à quelques centaines de pas, Zhuo Fan choisit de marcher.

Cependant, il s’arrêta avant de la franchir.

Devant la porte se trouvait un palanquin jaune avec quatre cultivateurs de condensation de Qi comme porteurs et 16 cultivateurs de trempe osseuse l’entourant.

Une grosse silhouette en jaune se tenait devant le palanquin. On pouvait à peine distinguer ses yeux de la taille d’une épingle de ses joues rebondies. Au premier coup d’œil, on aurait pu croire qu’il avait un chignon à la place de la tête.

Zhuo Fan secoua la tête. Il avait vu beaucoup de gens, mais c’était la première fois qu’il rencontrait un tel obèse.

[Comment peut-on devenir aussi gros ?]

Zhuo Fan reprit sa marche, jetant de temps à autre un coup d’œil au gros. Son apparence était loin d’être attirante, mais sa 7ème culture de condensation du Qi et le grand nombre de gardes n’étaient pas à dédaigner.

Si le gros venait du Pavillon du Dragon Voilé, il serait déjà entré.

” Attends !”

L’entrée de Zhuo Fan fut stoppée par un cri soudain. En se retournant, il vit les pieds du gros s’enfoncer dans le sol à chaque pas vers lui.

La joue de Zhuo Fan se mit à tressaillir, “As-tu… besoin de quelque chose ?”

“He-he-he, tu viens du Pavillon du Dragon Voilé ?”

Le gros sourit. Il aurait mieux fait de ne pas le faire, car ses yeux avaient disparu pour de bon.

Zhuo Fan fut choqué par une apparence aussi déroutante pendant un moment, “Je ne suis qu’un invité.”

“Eh, ça veut dire que tu peux aussi entrer.” Le gras afficha un sourire chaleureux, “Puis-je demander l’aide de mon frère pour une petite affaire ? S’il vous plaît, envoyez un message à la jeune mademoiselle Long Kui. Elle n’est pas sortie depuis une journée entière et j’ai dû dormir dehors.”

[Ce drôle de gros lard poursuit Long Kui].

Zhuo Fan voulait rire, mais il n’y parvenait pas, pas avec autant de monde autour de lui. [Penser que l’arrogante Long Kui connaît ce type.]

Sans parler de son statut, son poids à lui seul la mettrait mal à l’aise si quelqu’un les surprenait ensemble.

“D’accord, je vais lui dire tout de suite.” Zhuo Fan s’efforça de ne pas rire tandis que le gras joignait ses mains en signe de gratitude, “Je laisse ça à mon frère.”

Zhuo Fan accéléra le pas de peur de rire s’il passait un moment de plus avec ce type. Cela ne valait pas la peine d’offenser une grande faction pour une telle raison.

Il arriva bientôt à la salle de réunion et rencontra Long Kui, ” Mademoiselle Kui, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus. Comment vas-tu ?”

“Très bien, jusqu’à ce que vous arriviez.” Long Kui ricana. Zhuo Fan ne s’en formalisa pas, “Où est le frère Jiu, je voudrais lui parler.”

“Dehors !” Long Kui roula des yeux.

Zhuo Fan lut son visage et constata qu’elle ne mentait pas. Puisqu’il n’avait pas vu Long Jie non plus, cela signifiait qu’il devait être avec Long Jiu pour affaires.

Cela retarderait les choses qu’il voulait savoir. Mais il avait toujours le message de ce gros lard à transmettre. [Pour obtenir la gratitude et le soutien de ce type, tout ce que j’ai à faire, c’est d’amener cette fille prétentieuse à le voir. Qu’y a-t-il de mal à passer le temps et à embarrasser cette demoiselle pendant que j’y suis ?]

Zhuo Fan afficha un large sourire.

“Qu’est-ce qui te prend ? Long Kui fronça les sourcils.

“Oh, rien. Il y a un bel homme riche dehors qui veut te parler. Dépêche-toi de le voir avant qu’il ne parte.”

“Hé, Mlle Long, qui est-ce ?” Zhuo Fan lui donna un coup de coude en haussant les sourcils.

Long Kui comprit que Zhuo Fan se moquait d’elle et se mit en colère. L’ignorant, elle se dirigea vers les portes, Zhuo Fan riant derrière elle.

“Gros lard, n’ai-je pas déjà rejeté ta demande en mariage ? Que fais-tu encore ici ?”

Le sourire du gros lard s’effaça.

“Sœur Long Kui, c’est arrivé quand j’avais dix ans. Aujourd’hui, j’ai vingt ans. Ne ressens-tu rien après que je t’ai demandé en mariage un millier de fois ces dix dernières années ?”

“Bien sûr que si, de l’agacement !”

Zhuo Fan intervint à ce moment-là, tapotant l’épaule du gros en regardant Long Kui. “Mlle Long Kui, un amour aussi tendre et fort est rare de nos jours. Mon cher ami est tellement épris de vous qu’il a même dormi dehors en vous attendant.”

Ces derniers mots firent presque éclater de rire Zhuo Fan. Le gros était tellement touché que le sarcasme épais lui passa sous le nez.

Long Kui les vit travailler à l’unisson, l’un expliquant et l’autre approuvant, et sentit sa colère monter. Mais pour une raison ou une autre, elle se transforma en un sourire charmant.

Même Zhuo Fan s’étonna de la voir sourire ainsi pour la première fois. Et il n’était pas nécessaire de mentionner le gros baveux.

Long Kui se sentit mal à l’intérieur mais garda son calme, “Frère Cong, tu m’as toujours si bien traitée depuis que nous sommes petits. Mais mon cœur appartient à un autre… ”

“Quoi, qui est le voyou ?” Le visage du gros changea et ses yeux crachèrent du feu.

Zhuo Fan pensa : [Oh-oh. Elle n’a pas l’intention de m’entraîner là-dedans, n’est-ce pas ?]

Long Kui se tourna vers lui avec un sourire énigmatique.

[Oh. Bon sang…]

Zhuo Fan ne savait pas à quelle faction appartenait ce gros lard, mais une chose était sûre, il n’était pas question de le provoquer. Zhuo Fan avait déjà la Vallée de l’Enfer comme ennemie et se frotter à une autre faction aussi puissante, sinon plus, que même l’Empereur Démoniaque aurait du mal à transformer un désastre en opportunité.

“Je me demandais pourquoi tu pouvais entrer dans le Pavillon du Dragon Voilé comme si l’endroit t’appartenait. C’est parce que toi et Long Kui êtes…” Le gras attrapa le col de Zhuo Fan et le regarda fixement.

Zhuo Fan nia, “Frère, ce n’est qu’un malentendu…”

Cependant, les yeux du gros étaient rouges de colère et aveugles à la raison. Il y avait deux choses qui rendaient un homme fou de rage : l’assassinat de son père et le vol de sa femme. Mais la seconde provoquait bien plus d’indignation que la première.

Le fait d’avoir l’impression de porter un tel chapeau sans raison a transformé ce malentendu en conflit.

Zhuo Fan soupira, [Je dois maintenant demander à Long Jiu de s’expliquer afin d’éviter d’offenser une autre puissance].

Il réfléchissait à la façon de le faire lorsqu’il fut surpris par les mots suivants du gros.

“Soeur Kui, qu’est-ce que tu n’aimes pas chez moi ? Ce voyou a-t-il quelque chose que je n’ai pas ?”

Zhuo Fan faillit cracher du sang, regardant le gros avec étonnement, “Frère, je sais maintenant pourquoi tu as fait ta demande en mariage un millier de fois.”

Des gens prétentieux, il en a vu beaucoup, mais c’était la première fois que Zhuo Fan en rencontrait un aussi inconscient de lui-même que ce type.

En regardant ce gros qui pouvait creuser la terre rien qu’en se tenant debout, Zhuo Fan avait envie de s’écrier : [Frère, c’est plutôt toi qui as quelque chose de plus que moi !].

Même Long Kui roulait silencieusement des yeux.

“Frère Cong, tu dois avoir une autre raison d’être ici. Tu ne peux pas quitter la capitale impériale comme tu le souhaites. Occupe-toi de tes affaires et arrête de perdre ton temps.”

“Il n’en est pas question. Tu es ma future épouse. J’ai même postulé à cette tâche juste pour te voir. Pourtant…”

Le gras jeta alors un regard à Zhuo Fan.

“Duel !”

Il pointa le nez de Zhuo Fan en rageant, “Nous nous battrons en duel aujourd’hui pour régler le cas du marié de Sœur Kui.”

Zhuo Fan regarda de plus près le gros, l’admirant secrètement, [Ce gamin est le premier à ne pas avoir crié le nom de son glorieux clan devant moi].

Zhuo Fan l’aimait bien.

En entendant le gros demander un duel, un de ses gardes s’avança, ” Jeune Maître, votre corps est trop précieux pour participer à des duels ! Il vaut mieux que vous me laissiez m’occuper de lui…”

“Silence !”

Le gras interrompit le garde, “C’est moi qui veux épouser Soeur Kui. Mon honneur et ma dignité d’homme sont en jeu. Si vous vous battez, je serai ridiculisé à jamais et Sœur Kui me méprisera encore plus !”

[Je ne t’approuverai jamais !] Long Kui roula des yeux.

Zhuo Fan acquiesça avec un sourire, ” Bien dit, j’accepte. Cependant, tous vos gardes sont plus forts que moi et je ne peux même pas encaisser un seul coup de leur part s’ils interviennent.”

“Si je dis que nous nous battrons en duel, alors ce sera un contre un. Ma parole est d’or. Tu ne me crois pas ?” Le gros était encore plus en colère à présent.

Zhuo Fan secoua la tête, “Je te crois. Mais si je te bats, pourront-ils se retenir de ne pas se jeter à l’eau ? À ce moment-là, même si tu leur ordonnes de ne pas le faire, ça ne servira pas à grand-chose.”

On ne savait pas si le gros était en train de réfléchir ou de fulminer, car ses yeux disparaissaient lorsqu’il plissait les yeux. Il aboya ensuite aux gardes : ” Ne bougez pas. Si quelqu’un a le courage de bouger, je le tue.”

Il se tourna ensuite vers Zhuo Fan : ” Choisis un endroit où nous ne serons pas dérangés. ”

Zhuo Fan sourit tandis que Long Kui fronça les sourcils et le bloqua : ” Tu as vraiment l’intention de te battre ? S’il est blessé, même le Pavillon du Dragon Voilé ne pourra pas t’aider.”

Il hocha simplement la tête, “Ce gros lard n’est pas mauvais.”

Long Kui était stupéfaite.

Lorsque le gros les vit se coller l’un à l’autre, son cœur s’enflamma de rage, haletant à chaque mot, il déclara : ” Voyou, tu verras. Je vais me battre avec toi.”

Zhuo Fan sourit, sans se soucier le moins du monde de la situation…


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser