Magic emperor chapitre 19

Godeye Long Jiu

Traducteur: ych
————

“Vingt mille, ha-ha-ha…”

Zhuo Fan se frotta le menton, secouant la tête en prenant le parchemin. “Puisque la jeune miss Long n’est pas honnête, il n’est pas nécessaire de continuer.”

Son corps s’est reculé et a serré le parchemin, de peur que Zhuo Fan ne le prenne.

“Monsieur Zhao, vingt mille n’est pas peu pour un tableau de 1er grade. Et c’est un dessin au lieu d’un morceau de jade. Mon prix est juste.”

“Ha-ha-ha, jeune demoiselle Long, je ne suis peut-être pas très savant, mais je sais quand vous essayez de me tromper. Donnez-moi le parchemin.” Zhuo Fan a tendu le bras mais n’était pas pressé de le prendre alors qu’il la regardait fixement.

Resserrant sa prise sur le dessin, Long Kui s’est mordu la lèvre et a crié : “Prenez-le comme ma perte, trente mille.”

“Jeune demoiselle Long, ce n’est pas encore assez honnête.” Zhuo Fan secoua la tête en signe de déception et se pencha pour attraper le parchemin.

Long Kui s’est recourbé en arrière, voulant esquiver les griffes maléfiques de Zhuo Fan.

Ce dessin était en effet un tableau de 1er grade, et ce n’était pas la première fois qu’elle en voyait un. Son prix initial était assez juste et a commencé à vingt mille parce qu’elle savait qu’elle ne pouvait pas escroquer le Zhuo Fan bien informé.

Mais même ainsi, avec le nombre de tableaux qui existent, elle ne les connaissait pas tous. La maison noble d’évaluation numéro un de l’empire avait de nombreux tableaux en stock, mais c’était une chance rare pour elle de rencontrer un tableau différent de ceux qu’elle avait vus auparavant.

Ainsi, même si elle perdait, elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour avoir ce tableau.

Dommage que l’implacable Zhuo Fan se soit mis en travers de son chemin, ne voulant même pas reculer d’un demi-pas. C’est pourquoi elle s’est tournée vers la jeune fille ignorée du clan Luo : “Jeune fille Luo, ce tableau vaut trente mille au maximum. Seul le Pavillon du Dragon voilé a les moyens d’acheter un tel dessin dans tout l’empire. Vous n’obtiendrez pas un meilleur prix ailleurs.”

“Euh…” Elle a hésité et a jeté un coup d’œil à Zhuo Fan.

Long Kui savait qu’elle avait une échappatoire et a poussé son avantage pour l’attirer, “Jeune miss Luo, vous et le Pavillon du Dragon Voilé faites une grande transaction et deviendrez notre invitée d’honneur. Nos portes vous seront toujours ouvertes.”

Invitée d’honneur ?

Luo Yunchang a marmonné : “N’est-ce pas gagner un soutien ?”

Son coeur a été envahi par la joie et s’est tourné vers Zhuo Fan, “Et si…”

“Pas un mot !” Zhuo Fan a rugi et l’a regardé fixement.

Cette femme stupide fut balancée en quelques secondes. Comment le Pavillon du Dragon Voilé pouvait-il sortir la tête pour des invités de passage ? Pour obtenir le meilleur de leur pouvoir, pour avoir leur protection, ils ne pouvaient l’obtenir que par un échange d’égal à égal.

“Jeune demoiselle Long, je suis l’intendant du clan Luo, en charge de toutes les questions le concernant. Veuillez rendre le dessin.” Le sourire de Zhuo Fan a été remplacé par un regard froid.

Luo Yunchang a regardé dans un état second, d’abord lui puis Long Kui.

Bien que ses mots sonnent vrai, depuis quand le pouvoir d’un intendant surpasse-t-il celui de son seigneur ? Comment était-il l’intendant ?

[Au vu des choses, la dame du clan Luo est incapable de garder l’intendant sous contrôle].

Soupirant, Long Kui était très réticente à l’idée de rendre le parchemin, ce qui était évident par la lenteur de ses mouvements, “Quel dommage, Monsieur Zhuo Fan. Votre demande est trop élevée et je ne peux pas l’accomplir. Mais je suis prêt à garantir sur la renommée de notre Pavillon du Dragon Voilé, que ce tableau de 1er grade ne dépassera pas les trente mille.”

Avec le parchemin en main, Zhuo Fan se leva de son siège et se pencha plus près de Long Kui, la laissant sidérée.

Avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, il a dit : “Désolé, il semble que j’ai eu une trop haute opinion de la jeune fille. Vous ne comprenez vraiment pas. Est-ce que cet endroit a d’autres évaluateurs ?”

“Q-quoi, je ne comprends pas ?”

Les joues de Long Kui étaient teintées de rouge tandis que son cœur se gonflait de colère.

Aucun objet qui était passé entre ses mains n’avait reçu une évaluation erronée. Le fait qu’elle ait pu désigner le faux jade noir, tout en étant incapable d’expliquer pourquoi, était son talent. C’est grâce à cela qu’elle est devenue une évaluatrice de premier rang.

En bref, c’était une experte !

Et pourtant, voilà Zhuo Fan qui se moque de son talent, qui réfute ses compétences en matière d’évaluation. C’était pire que n’importe quelle attaque physique, une insulte à sa dignité.

“Monsieur Zhuo Fan, vos yeux ne sont pas faux, mais il est préférable de ne pas trop en faire.” Long Kui a affiché un sourire qui allait au-delà de la simple colère. Tous pouvaient entendre le grincement de ses dents.

Pourtant, Zhuo s’est contenté de sourire : “Y a-t-il un autre évaluateur ici ?”

Long Kui lui a lancé un regard furieux, “Bien, attendez ici.”

Et elle est partie. Luo Yunchang s’inquiétait de la colère de Long Kui : “Avons-nous offensé le Pavillon du Dragon Voilé ?”

Zhuo Fan a secoué la tête avec un sourire inhabituel.

Quelques instants plus tard, Long Kui est réapparu à pas réguliers. Mais cette fois, un vieil homme était à ses côtés.

“Godeye Long Jiu ?”

Luo Yunchang cria sous le choc et se tourna vers Zhuo Fan : ” C’est le superviseur du Pavillon du Dragon Voilé de la Cité Windgaze, le chef évaluateur, Godeye Long Jiu.”

“Ah, c’est la jeune demoiselle du clan Luo.”

Même à une centaine de pas, la voix de Long Jiu résonnait clairement à leurs oreilles : “J’ai rencontré votre père il y a vingt ans. Il était très courageux à l’époque. Je ne m’attendais pas à ce que votre clan vende son trésor.”

Le cœur de Zhuo Fan a frissonné et ses sourcils se sont froncés.

La puissance de cet homme était un cran au-dessus de celle de Cai Rong, au point que même Zhuo Fan ne pouvait pas voir à travers lui. Ce n’était pas parce que sa vue était mauvaise, ou parce que le vieil homme cachait sa puissance. La différence entre eux était juste trop importante.

[Je vois. Le Pavillon du Dragon Voilé a donc un tel expert], pensa Zhuo Fan.

Bientôt, Long Jiu fut soutenu par Long Kui et arriva devant eux. Luo Yunchang s’inclina, “Grand-père Jiu.” Les autres se sont empressés de suivre, mais Zhuo Fan est resté debout.

Long Jiu le jaugea de son seul œil brumeux, “Etes-vous l’intendant du clan Luo ?”

“Oui !”

“Très bien. N’importe qui est mieux que ce vieux Sun.” Long Jiu les a regardés d’un air entendu, puis il s’est assis. “J’ai entendu dire que vous doutiez des compétences de la Petite Kui.”

“Oui.” Zhuo Fan n’a pas mâché ses mots, suscitant un grognement de sa part et un roulement de l’œil.

“Ha-ha-ha, la petite Kui est peut-être nouvelle dans ce secteur d’activité, mais ses yeux sont vrais. Elle doit avoir plus ou moins raison dans son évaluation. Mais puisque vous doutez d’elle, ce vieil aveugle va jeter un coup d’oeil.”

“S’il vous plaît.”

Zhuo Fan a offert le parchemin. Le sourire de Long Jiu s’est évanoui lorsqu’il s’est tourné vers son contenu, le fixant intensément.

“Oncle Jiu, n’avais-je pas raison ?” Long Kui grimaça et cria : “Tableau de 1er grade, trente mille pierres spirituelles.”

Long Jiu continua de fixer le dessin et ce n’est qu’au bout d’un moment qu’il parla avec un visage solennel : ” Je n’aurais jamais pensé que le clan Luo cacherait une telle chose. Petit, que penses-tu de 1,8 millions de pierres spirituelles ?”

Quoi ?

Ils sont tous restés bouche bée, Long Kui en particulier. Jamais elle n’avait rêvé du jour où le superviseur du Pavillon du Dragon Voilé, Long Jiu, prononcerait un chiffre aussi astronomique…


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser