Lord of the Mysteries Chapitre 813

Tyran

Mis à part le Raging Blow de Sailor pathway, Alger savait qu’il n’avait aucun pouvoir adéquat contre le corps puissant de la gargouille à six ailes en raison de son immunité aux éclairs.

Bien sûr, créer directement une résonance avec ses organes auditifs et son corps de cœur et d’esprit par l’utilisation de son chant était la méthode la plus efficace. Si cette rencontre avait eu lieu ailleurs, Alger aurait certainement exploité le grand poids et le manque d’agilité de la gargouille pour l’encercler. Puis, tout en chantant pour l’affecter, il aurait attaqué le même endroit avec des lames de vent tranchantes, broyant lentement son ennemi grâce aux dégâts cumulés au fil du temps.

Mais maintenant, il se trouvait dans une catacombe, et en raison des limitations de l’environnement, tout acte visant à l’éviter directement ne ferait que pousser la gargouille à tourner son regard vers Gehrman Sparrow. Elle attaquerait alors l’aventurier fou avec son trident de huit mètres de long, l’empêchant de saisir l’occasion d’achever les trois cadavres. Et surtout, Alger soupçonnait que son “chant” aurait des effets plus néfastes sur Gehrman Sparrow que ce dont la gargouille était capable.

Bang !

Le trident de pierre s’est écrasé lourdement sur le sol, creusant un cratère exagéré. Il a laissé la catacombe tremblante comme si un tremblement de terre avait eu lieu. Quant à Alger, il n’a pas tenté de le parer. Avec l’aide de vents forts, il a esquivé sur la droite et s’est élevé, esquivant avec agilité l’attaque de la gargouille alors qu’il s’élançait vers la tête du monstre.

A ce moment, il vit les yeux blancs grisâtres qui brûlaient de flammes.

L’esprit d’Alger est devenu léthargique alors que son corps s’est instantanément raidi. Il avait l’impression d’être pétrifié à nouveau, mais sa peau ne montrait pas de signes de propagation des couleurs blanc grisâtre.

Grâce à l’inertie, il a continué à planer vers le haut, mais il n’a pas pu brandir sa dague. Il percuta directement la tête de la gargouille avant d’être bruyamment repoussé en arrière, son corps endolori par la douleur.

Le lourd trident blanc grisâtre se reflétait à nouveau dans ses yeux tandis que ses pensées étaient léthargiques, ce qui l’empêchait d’opposer une résistance efficace.

Soudain, une main le saisit par l’épaule et le tire sur le côté.

Bang !

Des gravats volent et des étincelles jaillissent. Le lourd trident de la gargouille avait à nouveau creusé un énorme cratère.

Le corps d’Alger tremblait tandis que sa vision retrouvait sa clarté et que ses pensées revenaient rapidement à la normale.

Il était comme quelqu’un qui se réveille d’un irrésistible cauchemar contre lequel il était impuissant alors qu’il reprenait le contrôle de son corps.

Ce n’est qu’alors qu’il s’est rendu compte que Gehrman Sparrow était apparu à ses côtés. Il y avait encore des restes d’éclairs et des bruits de grésillement dans le coin où se trouvaient les trois corps décédés.

“Ne verrouillez pas les regards avec lui. Attaquez sa poitrine.” Alors que Klein éloignait rapidement Alger pour tenter d’esquiver le trident de pierre, il a conseillé succinctement son compagnon.

Alger avait personnellement vécu et assisté à de nombreuses batailles, donc sans autre explication de la part de Gehrman Sparrow, il savait ce que ce dernier voulait dire. Il cessa de recevoir de l’aide et se dirigea avec agilité vers le flanc de la gargouille.

Tap ! Tape ! Tap !

Il courut vers la gargouille et attendit que le trident de pierre le balaye, avant de s’élever très haut avec l’aide des forts coups de vent pour esquiver l’attaque.

Whoosh !

Un autre ouragan poussa Alger vers la poitrine de la gargouille.

Pendant ce processus, il a fermé les yeux, tiré sur son bras droit et gonflé ses muscles.

Puis, avec sa capacité à juger les distances en tant que marin, il a lancé son poing droit brandissant une dague.

Des lames de vent hurlantes et des éclairs grésillants furent émis en même temps que son poing.

Bang !

Le poing droit d’Alger frappa lourdement la poitrine de la gargouille, produisant un effet explosif. La pierre de la gargouille s’est alors couverte de fines fissures tandis que des éclairs argentés serpentaient autour. Ensuite, les fissures se sont élargies et se sont enfoncées dans une fosse !

Avec un bruit de craquement, sa dague a explosé, se transformant en d’innombrables fragments qui se sont éparpillés partout.

Le fort recul a envoyé Alger voler en arrière. En plein vol, il vit du coin de l’œil que Gehrman sparrow à chapeau avait à un moment donné fait le tour de l’avant et armé son revolver.

Juste après, le froid aventurier a soudainement levé la main et a pointé le canon noir droit sur la gargouille.

Bang !

Au milieu d’un fort écho, une balle déchira la fosse de la poitrine de la gargouille et la transperça.

Après le boom explosif, le monstre de pierre blanc-grisâtre a convulsé plusieurs fois avant que les flammes dans ses yeux ne s’éteignent.

Après une brève pause, il s’est effondré comme une montagne, produisant un son exagéré et des secousses sismiques.

Death Knell avait porté un coup fatal !

Et à cet instant, Alger venait de conserver son équilibre et de retrouver son pied grâce au vent.

Klein ne lui a pas adressé la parole et n’a pas cherché à récupérer le butin de la guerre. Il a immédiatement fait demi-tour et s’est dirigé vers la zone carbonisée où le sifflet en cuivre d’Azik était assis en silence.

Des tentacules glissants couverts d’écailles de poisson se déplaçaient alors que le corps du défunt, dont près de la moitié du corps avait disparu, s’était relevé. Des éclairs continuaient à serpenter autour de son corps.

C’était le corps défunt dominateur, sauvage, tyrannique qui portait une veste brune en lambeaux avec un chapeau de capitaine triangulaire. Il lui manquait son bras gauche et sa jambe droite, ainsi que la moitié de sa tête. Son corps était couvert de traces de chair carbonisée et fondue.

Mais malgré cela, il ne dormait pas en paix. Il tentait toujours de fusionner avec la chair et le sang environnants afin d’obtenir un état plus fort.

Il faut savoir que Klein avait utilisé Tempête de Foudre, qu’il avait enregistré à partir du Sceptre du Dieu des Mers. Même si l’acte d’enregistrement avait réduit sa puissance, il s’agissait sans aucun doute du pouvoir Beyonder au niveau demi-dieu. Le simple fait que les deux autres défunts se soient tus sans émettre un seul grognement témoignait de sa puissance !

Ce corps de défunt éveillé est problématique… Le cœur de Klein s’est agité alors qu’il faisait bondir Senor sur la surface lisse du sifflet en cuivre d’Azik avant de tenter de se refléter sur l’écaille de poisson défunt sur son tentacule glissant.

À ce moment-là, à travers la marionnette, Klein a senti une force répulsive tyrannique et de haut niveau. Le Wraith était incapable de la posséder !

Le Senor était même repoussé car il ne pouvait s’empêcher de perdre son invisibilité.

En voyant cela, Alger n’a pas remis en question la situation. Il a levé les mains et a créé un vent en spirale autour du corps du défunt, dans l’espoir de freiner ses actions. Cependant, le vent n’a pas balayé vers l’intérieur, comme s’il avait peur de quelque chose. Il s’est dissipé avec force en disparaissant rapidement.

La seule chose dont on pouvait se réjouir était que le corps du défunt n’ait pas immédiatement attaqué le duo. Au lieu de cela, il a sauté sur la gauche, a courbé son dos et a tenté de ramasser le sifflet en cuivre d’Azik.

Klein a immédiatement donné un coup de poignet et a précisément retourné les Voyages de Leymano à la page des Manilles des Abysses.

Il s’agissait d’un pouvoir Beyonder qu’Emlyn avait enregistré, un pouvoir appartenant à un Vampire de séquence 7.

Alors que Klein glissait sa main droite munie du Death Knell sur le carnet, les ombres autour du corps du défunt s’animaient soudainement et manifestaient des chaînes qui l’enchaînaient fermement au sol.

Profitant de la brève pause de son adversaire, Klein a levé son revolver d’un air impassible.

Différentes couleurs – rouge, vert et blanc – sont immédiatement apparues dans sa vision.

Visant la blanche, Klein a appuyé sur la gâchette.

Bang !

Un rayon d’or pâle s’est abattu sur la tête du corps du défunt, la faisant éclater immédiatement en une gerbe de sang. Au même moment, la balle purificatrice a également émis un rayonnement semblable à celui du soleil qui a illuminé le corps de la cible.

Le corps du défunt a fondu comme de la cire en pliant sa taille et en perdant l’équilibre, s’effondrant juste à côté du sifflet en cuivre d’Azik.

Les monstres sans aucune intelligence qui ne se déplacent que par instinct sont bien plus faciles à gérer que les Beyonders de même niveau… Cependant, est-ce que je laisse tomber le sifflet en cuivre ? Depuis qu’il m’a été donné, il a subi des explosions, la catharsis de la foudre, et la purification de la lumière du soleil. La vie n’est sûrement pas facile pour lui… Klein s’est repenti une seconde avant de contrôler Senor pour ramasser l’ancien et exquis sifflet en cuivre et le fourrer dans son corps.

Il ne s’est pas dirigé directement vers lui, de peur qu’un corps décédé ne se réveille. Il a donc continué à laisser Senor enquêter sur le type qui pouvait résister à l’effet de possession.

Klein soupçonnait que le défunt possédait un objet d’un niveau assez élevé !

Bientôt, Senor sous sa forme non-Wraith toucha quelque chose et le sortit.

C’était une carte !

Sur la face de la carte, on pouvait voir un homme portant une tiare papale, les deux mains levées. Devant lui se trouvaient des croyants prosternés, et derrière lui se trouvaient des éclairs, des nuages noirs, des coups de vent et des vagues !

Klein connaissait très bien cet homme car il avait un portrait de cette personne dans une autre tenue.

C’était l’empereur Roselle !

Et en haut à gauche de la Roselle vêtue en pontife, il y avait une ligne de texte formée par la lumière resplendissante des étoiles : Séquence 0 : Tyran !

La carte du Blasphème de la voie de la Tempête ? La carte Tyran ? Klein se souvint instantanément de la façon dont l’Église du Dieu de la Connaissance et de la Sagesse s’adressait au Seigneur des Tempêtes : Tyran !

Alger a également vu la carte du Blasphème et son regard s’est figé instantanément. Des flammes de cupidité s’allumèrent dans ses yeux.

Il prit une profonde inspiration et détourna son regard en regardant sur le côté et dit : “La bataille était intense. Peut-être que d’autres entités situées au fond de cette cathédrale ont été réveillées par nous. Alors, rangeons les objets aussi vite que possible et préparons-nous à partir.”

le Pendu, pensez-vous que je ne suis pas au courant ? Vous n’avez pas besoin de me harceler. Qu’est-il arrivé à notre travail d’équipe tacite d’avant ? Heh, en effet. La carte Tyran vous a affecté. Tu as du mal à te calmer, et tu es devenu bavard… Alors que Klein demandait à Wraith Senor de prendre la carte du Blasphème et d’entrer dans un des corps des défunts pour accélérer la production de la caractéristique Beyonder, il a dit froidement : “Tu as déjà perdu cinq secondes.”

Alger fut décontenancé. Sans dire un mot de plus, il s’est dirigé vers les restes de la gargouille à six ailes et a déterré le globe oculaire qui brillait en rouge. Puis, il attendit patiemment un moment et tendit la main dans son dos brisé pour en extraire un cristal translucide de gargouille.

Ailleurs, avec l’aide des Wraith, le corps du défunt qui était couvert de pus jaune-vert a produit une boule de “terre” brune. Il avait des racines avec des “vaisseaux sanguins” cachés. Cela semblait plutôt étrange.

Sans perdre de temps à deviner la Séquence ou la voie à laquelle elle appartenait, Klein a demandé à Senor de la ranger avant de se diriger vers le corps du défunt dont les tentacules glissants s’agitaient encore légèrement, pour accélérer la production de la caractéristique Beyonder.

En voyant ce qui ressemblait à une méduse contenant de l’eau de mer bleu azur prendre forme, Klein et Alger entendirent soudain un son traînant.

“Soupir…”

Ce soupir provenait des profondeurs de la cathédrale, apportant avec lui un indescriptible sentiment d’ancienneté.


Commentaire

5 4 votes
Note
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PsYKingdom •
1 mois il y a

Deuxième carte de blasphème !

Tsion Journo
1 mois il y a

Tellement de dingueries

error: Le contenu est protégé !
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser