Supreme Magus chapitre 1176

Le passé douloureux, partie 2

Traducteur: Ych
——-

“Cela demande une finesse et une connaissance des jeux de pouvoir de la Cour qu’il me faudrait des années pour apprendre. Je sais que mes parents travaillent sur le procès et je leur confie ma vie.

“Crier et s’acharner pour se venger, c’est quelque chose que seuls des enfants idiots feraient. Ma mère a combattu et enterré plus de gens comme Deirus que je ne peux en compter.

“La meilleure chose que je puisse faire est d’attendre qu’une occasion se présente et d’utiliser ce temps pour affiner mes compétences afin que, si maman a besoin d’aide pour les sales boulots, je sois capable de faire de la magie comme même un Archimage ne peut pas le faire.

“Lith, lui, est mon meilleur ami et mon ex-petit ami”. dit Phloria.

“Et alors ? Deirus t’a blessé intentionnellement, alors que mon frère n’a caché l’existence de Solus que pour protéger un énorme secret qui pourrait lui coûter la vie. Je veux dire, une tour de mage ? Des gens sont morts pour bien moins que ça.” Tista dit.

“Tista, as-tu déjà aimé quelqu’un ? Ce genre d’amour qui te pousse à risquer ta vie pour lui, à accepter cette personne spéciale même si c’est un monstre, à attendre des années pour qu’il s’ouvre et pourtant à ne rencontrer que silence et mensonges en retour ?” demande Phloria.

“Non. J’ai eu quelques petits amis dans le passé, mais je ne pense pas avoir vraiment aimé l’un d’entre eux.” Tista soupira d’envie. Elle ne pouvait qu’imaginer à quel point c’était douloureux pour Phloria, et pourtant elle rêvait d’éprouver de tels sentiments au moins une fois dans sa vie.

“Je sais qu’à l’académie, je venais tout juste d’atteindre l’âge adulte, mais cela n’a pas rendu ma relation avec Lith moins significative. Au contraire, cela a mis la barre pour toutes mes autres relations.

“J’ai rompu avec lui non pas parce que mon sentiment avait changé, mais parce que j’étais fatiguée d’attendre qu’il s’ouvre. Je lui en ai parlé un nombre incalculable de fois, mais il a toujours évité le sujet.

“J’ai pensé que si nos sentiments étaient réels, la distance pourrait nous aider tous les deux à comprendre ce que nous voulions. Même lorsqu’il ne m’a pas contactée pendant deux ans d’affilée, je ne lui en ai pas voulu parce que je pensais que Lith avait simplement avancé dans sa vie et que j’étais heureuse pour lui.

“Pourtant, dans mon esprit, il a toujours été mon précieux premier petit ami, qui ne se souciait pas de savoir si, comparé à moi, il n’était qu’un petit bout de chou avec un regard de tueur, qui ne m’en voulait pas d’être plus riche ou plus forte que lui. Lith ne s’intéressait qu’à ce que j’étais, pas à mon nom de famille.

“C’est pourquoi, lorsque je suis sortie avec d’autres hommes, j’ai refusé de me contenter de quelqu’un qui me traitait comme un objet ou qui laissait ses propres sentiments d’inadéquation empoisonner notre relation. Malgré tous ses défauts, je mettais Lith sur un piédestal parce qu’au moins, il avait été honnête avec moi.

“C’est du moins ce que je pensais jusqu’à ce que j’apprenne l’existence de Solus. Cela a détruit tout ce que je pensais de lui et a entaché de doutes tous les bons souvenirs faits ensemble. Soudain, il est passé du parfait premier petit ami à un parfait inconnu.

“Comment ne pas lui en vouloir d’avoir partagé tous les détails les plus intimes de ma vie avec une autre femme ? Comment ne pas me sentir trahie à l’idée que les choses que j’aimais le plus chez lui venaient en fait de Solus ?” demande Phloria.

“C’est dur.” Tista acquiesce.

“C’est plus que dur. Quand un de tes ennemis te fait un coup rapide, ça fait mal, mais tu sais toujours qu’à sa place, tu aurais fait la même chose. Je ne m’attendrais jamais à une telle chose de la part de Lith.

“Pas après les choses merveilleuses qu’il a dites et faites pour moi au fil des ans, comme lorsque nous nous sommes retrouvés à l’anniversaire de ma mère après si longtemps ou de retour à Kulah. Lith a partagé tant de choses avec moi, même après notre rupture, et pourtant il ne m’a pas dit la chose la plus importante.

“Que sa vie ne lui appartient pas et que toute femme qui lui donne son cœur le partage en fait avec Solus. Je les crois quand ils disent qu’il ne m’a jamais trompée avec elle physiquement, mais là n’est pas la question.

“Ce qui compte, c’est qu’ils ont ruiné certains de mes souvenirs les plus précieux, en transformant en mensonge ce que je croyais savoir sur les relations amoureuses.” Phloria a réussi à retenir ses larmes, mais elle a serré les accoudoirs si fort que la pierre s’est fissurée.

“Je suis désolé, Phloria. Je n’aurais pas dû demander.” Tista aimait son petit frère de tout son cœur, mais elle savait que Phloria avait raison.

Si Lith avait été son premier amour au lieu de n’être que son frère, à la place de Phloria, elle serait encore en train de recoller les morceaux de son cœur.

“Ne sois pas désolée. Chaque fois que nous parlons de Lith et de Solus, mes sœurs marchent sur des œufs pour ne pas me blesser. J’avais vraiment besoin de me défouler avec quelqu’un, surtout parce qu’il n’y a qu’une poignée de personnes à qui je peux parler des secrets de Lith.” dit Phloria.

Tista leur prépara un thé à la menthe bien fort et sortit quelques pâtisseries de son objet dimensionnel, laissant son amie se calmer avant de changer de sujet pour quelque chose de moins douloureux.

“Tu sais, Tista, tu n’es peut-être pas une bonne cuisinière mais ton thé est vraiment délicieux. Tu devrais m’apprendre de temps en temps. Le mien n’est rien d’autre que du jus de feuilles chaudes.” dit Phloria après que la chaleur du breuvage se soit répandue dans son corps et que la douceur de la crème ait apaisé ses nerfs.

“Ce n’est pas ce qu’est le thé ?” demande Tista.

Phloria prépara un autre pot et donna une tasse à Tista.

“Oh mon Dieu !” Tista recracha le liquide dans la tasse après une gorgée. “Je rectifie, le thé, c’est bien plus que ça”.

“Je te l’avais bien dit.” Phloria glousse. “Es-tu toujours déterminée à ne pas enseigner la langue universelle de Tyris ?”

“Oui, ce serait tout simplement une perte de temps. Ce n’est pas comme s’ils ne pouvaient pas, c’est juste qu’ils refusent de l’apprendre. Nous devons trouver une meilleure façon d’utiliser notre temps ici.” dit Tista.

Ils commencèrent à discuter pour savoir s’il valait mieux rejoindre un atelier et partager une partie de leurs connaissances magiques avec les habitants de Reghia ou s’il fallait faire partie de la force de défense de la ville.

“Tu aurais besoin de plus d’expérience au combat, mais je n’ai pas quitté l’armée juste pour en rejoindre une autre”. dit Phloria.

“Comment ça, plus d’expérience au combat ? Je suis une assez bonne combattante et après avoir fait du sparring ensemble pendant des mois, tu devrais bien le savoir.” Tista dit.

“Je parle d’une véritable expérience pratique, pas d’un entraînement. Même avant l’Éveil, j’ai combattu des monstres, des morts-vivants et même des Éveillés.” L’image de Nalear apparut dans l’esprit de Phloria pendant une fraction de seconde, mais ce fut suffisant pour la faire frissonner.

“Pendant tes missions pour l’Association, tu as toujours eu des informations solides, alors qu’en travaillant pour l’armée, tu dois répondre à une crise même si tout ce que tu sais, ce sont des rumeurs sans fondement.”

“Qu’est-ce que tu essaies de dire ?” demande Tista.

“Que tu n’as pas encore pris l’habitude d’affronter un ennemi vraiment inconnu. Pour autant que je sache, cela ne s’est produit qu’à Othre avec les marionnettes de viande de Thrud. Comment t’es-tu débrouillé face à eux ?”

“Mal. Leurs pouvoirs n’avaient aucun sens et à l’époque, je n’avais aucun entraînement avec les armes.” Tista soupire.

“Pourquoi ? Tu te prends pour un expert maintenant ? As-tu la moindre idée du temps que ton frère et moi avons passé à nous entraîner avant qu’il ne comprenne bien les bases ?” La voix de Phloria ne contenait aucun mépris, mais elle parvenait pourtant à irriter Tista au plus haut point.


Commentaire

5 1 vote
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
25 jours il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser