Supreme Magus chapitre 1154

Les ombres du passé Partie 2 |

Traducteur: Ych
——-

Pourtant, lorsque Mogar lui avait fait son offre, elle l’avait refusée, ne la trouvant pas différente de ce que les Odi attendaient d’elle.

“Je suis désolée, mais je suis d’accord avec Baba Yaga. J’ai refusé de devenir Gardien moi aussi, car après tout ce que j’ai fait et toutes les choses horribles dont j’ai été témoin au cours de mes voyages, je ne supportais pas l’idée de vivre une éternité de devoir.” La femme aux cheveux argentés dit en regardant Tyris dans les yeux.

“Vous avez tous les deux tort.” Leegaain secoua la tête.

” Nous ne sommes pas des esclaves et Mogar ne nous a jamais forcés à faire quoi que ce soit. J’ai commencé à accumuler des connaissances quand j’étais encore Salamandre et à sauver des espèces en voie d’extinction quand j’étais encore Drake.

” À ce jour, je n’ai encore jamais fait en tant que Gardien quelque chose que je n’aurais pas fait si j’étais resté une Bête Empereur. Devenir Gardien ne signifie pas embrasser des chaînes, loin de là.

” Cela signifie simplement partager avec le reste du monde ce que vous aimez le plus, non pas pour satisfaire votre ego ou recevoir des louanges, mais simplement parce que cela rend tous ceux qui vous entourent meilleurs.

” Comme tu l’as fait avec la non-mort, ou comme l’a fait Lochra Silverwing en inventant les spécialisations et en donnant naissance au titre de mage. Les mages sont ce qui se rapproche le plus d’un Gardien que les humains parviennent à devenir parce qu’ils sont trop obsédés par eux-mêmes.”

À ce moment-là, Baba Yaga sentit que toute parole supplémentaire ne serait plus une discussion, juste une chamaillerie. Elle s’éloigna en Warp, rapidement suivie par les Gardiens, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que la femme aux cheveux argentés et Leegaain.

” Ce n’est pas tous les jours que le Seigneur de la Sagesse demande audience à un humble mortel. Comment puis-je te servir, maître Leegaain ?” Dit-elle sans essayer de dissimuler son petit rire.

“Combien de fois dois-je te le dire, Lochra ? Ce n’est pas drôle maintenant tout comme ce n’était pas drôle la première fois que nous nous sommes rencontrés. Pourquoi diable es-tu sur Jiera ? As-tu la moindre idée de la difficulté que nous avons eue à te trouver ?” Leegaain ne faisait pas confiance aux amulettes de communication et même lui ne pouvait pas établir un lien mental à travers un océan entier.

Pourtant, il n’y avait pas grand-chose que la puissance combinée des Gardiens ne puisse accomplir. Il avait demandé des pacificateurs non pas parce qu’il pensait qu’ils en auraient besoin, mais pour avoir la possibilité d’établir un lien mental avec Lochra malgré la distance qui les séparait.

“Garlen a trop de souvenirs douloureux. Je suis venu ici en espérant faire du bien, mais jusqu’à présent, j’ai échoué. Malgré tous mes efforts, les humains ont déclenché la peste avant que je puisse trouver un remède. Cela m’a fait regretter d’avoir jamais inventé les spécialisations.” Elle soupire.

“Cela arrive aux meilleurs d’entre nous. Les colliers d’esclaves me donnent encore des cauchemars, mais ce n’est pas la raison pour laquelle je t’ai cherché. Je voulais juste te dire qu’il y a quelques années, j’ai trouvé le Désespoir de Menadion.

“Elle est aussi sur Jiera, alors si tu veux la rencontrer, c’est l’occasion rêvée.”

***

Ville de Reghia, continent de Jiera.

En voyant Solus pleurer dans son sommeil, Lith s’inquiétait pour elle, pourtant il ne pouvait pas se permettre de la réveiller. Il monta la garde tout le temps et lorsque Tista se réveilla la première, il l’arrêta avant qu’elle ne puisse interrompre ce qu’elle considérait comme un simple cauchemar.

‘Même si c’est vraiment un cauchemar, il pourrait révéler les circonstances qui ont poussé Menadion à transformer son apprentie en hybride.’ dit Lith par l’intermédiaire de leur lien mental.

‘Tu ne peux pas fusionner vos esprits et aller voir comment elle va ? Cela fait des heures que Solus s’est endormi et elle n’arrête pas de pleurer.’ dit Tista, très inquiète pour son amie.

‘Les rêves sont une chose fragile. Un bruit ou un contact suffit à les altérer, sans parler de l’arrivée d’une entité étrangère. Un lien mental reviendrait à parler, tandis que la fusion mentale partagerait mes souvenirs avec elle.’

‘Les deux provoqueraient chez Solus une détresse suffisante pour interrompre son rêve.’ répond Lith.

Il n’osait même pas tenir la main de Solus, de peur que le contact physique ne perturbe ses souvenirs. Au moment où elle s’est réveillée, Solus s’est mise à pleurer encore plus fort et a été incapable de parler pendant un moment, tandis que Lith la berçait dans ses bras comme un bébé.

Elle partagea son rêve avec lui via leur lien mental et plus tard, elle le décrivit à Tista et Phloria. Elle considérait que certains détails étaient trop intimes pour les montrer, même à ses amis.

“Alors tu n’es pas seulement l’apprentie de Menadion, mais sa fille ? C’est encore pire. Comment ta mère a-t-elle pu te faire une chose pareille ?” Cette révélation a choqué Tista.

“Quelqu’un a dû tuer Solus.” dit Lith.

“Quand Protecteur mourait devant moi, j’aurais fait n’importe quoi pour le sauver, tout comme j’aurais fait n’importe quoi, même utiliser la Magie Interdite pour te sauver, toi ou n’importe quel membre de notre famille.

“À l’époque, je n’étais qu’un étudiant, alors que Menadion était déjà un Archimage et un Mage. Elle a réussi là où j’ai échoué. La fusion de Solus avec la tour a dû être une ultime tentative pour lui sauver la vie sans compromettre l’une ou l’autre de leurs forces vitales.”

“Alors pourquoi Menadion a-t-elle abandonné Solus ? Comment a-t-elle pu laisser sa propre fille dans une telle situation sans dire un mot ?” s’indigne Phloria. Pour être un mage d’une sagesse proverbiale, Menadion semblait s’être comporté comme un abruti avec elle.

“Ce n’est pas forcément vrai. Menadion a peut-être laissé un message à Solus ou peut-être même qu’ils ont passé du temps ensemble après qu’elle a fusionné Solus avec la tour, mais nous ne le saurons jamais à cause de l’amnésie de Solus.

“Si c’était moi, j’aurais traqué le responsable et j’aurais tout fait pour le tuer”. Lith dit avec ses yeux débordant de mana et de fureur.

“Si ma mère ressemblait à l’une des vôtres, je parie qu’elle n’a pas attendu d’être rétablie pour se mettre à rôder”. Solus soupire. “Surtout si papa est mort des mains de mon agresseur ou si nous l’avions déjà perdu à cause de l’âge ou d’un accident.”

“Je crois que tu as raison. Ma mère n’a pas massacré toute la maisonnée de Deirus uniquement parce que je suis encore en vie et parce qu’elle a d’autres enfants dont elle doit s’occuper. Mais s’il arrivait quelque chose à papa et qu’elle n’avait plus rien à perdre…” Phloria n’a pas pu terminer sa phrase et a frissonné à cette idée.

Le jour où Jirni Ernas avait perdu ce qui la maintenait humaine ferait sans doute passer l’anniversaire de Balkor pour un jour férié. Contrairement au mage de sang, elle avait passé des décennies à se préparer au pire, elle avait une imagination débordante et assez d’argent pour se constituer un arsenal.

“Oui.” Tista acquiesce. “Je parie que maman serait prête à tout, même à devenir un mort-vivant si cela lui permettait de se venger”.

Une fois qu’ils ont réussi à mettre de côté des scénarios aussi sombres, ils ont discuté des connaissances que Solus avait acquises grâce à son rêve. Le groupe se dirigea vers les mines de la tour, espérant qu’au moins un des cristaux violets avait commencé à devenir blanc.

Malheureusement, même le cristal du chaman orc n’avait pas encore montré de signes de raffinement. Il avait grandi et engendré plusieurs branches, donnant naissance à d’autres cristaux violets, mais rien de plus.

“D’un côté, je suis déçu que nous n’ayons pas de cristal blanc à expérimenter. Mais d’un autre côté, après avoir utilisé ma seule forge Adamant sur l’armure du marcheur d’écailles, si nous en avions, vous m’auriez vu pleurer.” dit Lith.


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sigurd Goudard
1 mois il y a

Merci pour le chapitre

error: Le contenu est protégé !
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser