Debut or Die Chapitre 7

Chapitre 7

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Baek Deok-soo

***

Le coach de chant était l’un des juges, Mudi.

Elle m’avait donné une note généreuse lors de ma première évaluation, elle avait également lancé de bons mots aux autres participants. Donc, elle avait l’habitude de réconforter gentiment les concurrents pendant son entraînement, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’y avait pas de situations qui la mettaient en colère et la rendaient critique.

– Wongil, ce n’est pas juste… Ha.

– …

Le participant qui faisait toujours la même erreur de manque de rythme au cinquième jour de formation, avait baissé la tête. On aurait dit qu’il essayait de cacher l’expression d’irritation sur son visage au lieu de remords, mais cela n’avait pas d’importance.

L’important, c’est qu’il avait fait tellement d’erreurs que, en comparant ses erreurs avec le chant d’un autre des trainees, il était déjà très difficile pour la coach de cacher qui était son participant préféré.

Et là, elle mentionna le sien.

– Moondae, voudrais-tu chanter cette partie ?

– Oui.

Lorsque la coach m’avait appelée, je m’étais avancée et l’accompagnement musical avait été joué sur le piano électronique pendant que j’interprétais la partie pré-refrain.

– Je dessine le futur comme une étoile filante~

Lorsque la formatrice avait hoché la tête au son clair et au rythme précis, le participant brisé s’était frotté les pieds nerveusement.

Oui, il était évident que je pouvais très bien chanter cette chanson dès le début, car il y avait une différence entre quelqu’un qui connaissait déjà cette chanson et quelqu’un qui ne la connaissait pas.

C’était inévitable. Je n’avais même pas prêté beaucoup d’attention à la démo, en me basant sur ce dont je me souvenais, j’avais entendu et chanté toute la chanson.

(NDT : La démo ou démo musicale est un enregistrement test de la façon dont une chanson est chantée afin qu’un autre artiste qui parvient à acheter ou à obtenir la chanson, se laisse guider et la chante.)

De plus, ma voix convient parfaitement à cette chanson. Le coach avait dit que c’était une bonne chose, car la façon dont je chantais était incomparable.

Il y avait des gens qui murmuraient en voyant Mudi si contente de moi.

– Oui, il est très bon chanteur…

– Oui.

Mais il y avait aussi d’autres personnes qui ne se sentaient pas trop bien.

Bien qu’ils soient dans la classe de chant avancé, une classe qui était censée regrouper les garçons les plus talentueux parce qu’ils appartenaient à des agences de premier plan, les attentes avaient été grandement augmentées grâce à un garçon qui avait été trouvé parmi le grand public.

Surtout si le seul point fort du candidat est le chant.

D’après la première évaluation, il y avait deux candidates avec des notes vocales de niveau A cette saison, alors que leurs notes de danse étaient inférieures au niveau C. Tout le monde, y compris moi, était sur la même longueur d’onde.

Et le concurrent nommé Choi Wongil, qui était critiqué par l’entraîneur à l’époque, était l’un des deux niveaux A.

Ce qui était amusant, c’est que c’était l’élève du collège qui m’avait parlé avant le tournage pour savoir s’il j’étais quelqu’un avec qui il pourrait s’allier. En fait, ce n’était pas un collégien, mais un lycéen de première année.

Quoi qu’il en soit, il méritait d’être en colère parce qu’il entendait les mêmes critiques de l’entraîneur depuis des jours, à un âge où il était conscient de lui-même et pouvait se rebeller.

Il avait été scandalisé par le fait qu’ils le comparaient à la personne même qu’il avait ignoré.

– Tu l’as très bien fait !

Dès que j’avais fini de chanter la partie pré-refrain, la coach avait légèrement tapé sur son clavier comme si elle se sentait satisfaite et soulagée. Malgré cela, Choi Wongil n’avait pas levé la tête.

– Wongil, as-tu réussi à identifier ton erreur ?

-…

Compte tenu de son degré d’aptitude, je ne pense pas qu’il soit possible de faire autant d’erreurs. Après avoir appris la chanson entière le premier jour, je m’étais constamment battu et je pensais que sa mentalité avait été détruite.

Voyons voir, je pense que le premier jour avait commencé plus ou moins comme ça.

– Wow, je suis content que tu aies eu des compliments sur ton chant. Tu dois t’élever rapidement des rangs inférieurs de la classe de danse !

– Tu as l’air d’être un fan de chant, donc cette chanson te va bien, car elle a une touche de pureté.

Il avait l’habitude de lancer des phrases qui étaient vaguement agaçantes ou irritantes.

C’étaient des critiques si subtilement aiguisées que, si la personne concernée se mettait en colère, elle était traitée comme une idiote parce qu’elle s’excusait en prétendant qu’elle n’avait pas compris qu’il le disait “dans le bon sens et non pour plaisanter.”

Il l’avait dit de cette façon parce qu’il y avait des microphones allumés à proximité. Après tout, il ne pouvait pas supporter d’être aussi énervé…

Tu as beaucoup de chance, je t’envie. Tu es le facteur le plus important dans l’industrie du divertissement. Ça aurait été mieux si tu savais danser, c’est dommage que tu ne puisses pas, désolé. Mais quand même, santé !

– Je pense que c’est normal d’être chanceux en plus d’être quelqu’un qui travaille dur. La plupart des gens ici risquent leur vie et sont désespérés. Mais quelle que soit la raison pour laquelle tu participes, tu obtiens toujours d’excellentes critiques.

Ses commentaires en étaient arrivés à ce point.

Il trouvait déjà embarrassant de chercher ouvertement la bagarre et d’être grossièrement ignoré. Cependant, il était inévitable qu’il ne puisse rien faire d’autre à ce sujet.

Bien qu’il ne s’en souvienne pas, j’avais aussi ma chance de rester dans l’émission ou d’être éliminé.

– Reste calme, ne sois pas nerveux, réessaye.

– …Oui.

Choi Wongil avait lutté pour chanter à nouveau et avait fait une autre erreur. C’était très malheureux.

Ce jour-là, j’avais reçu de multiples compliments de la part de l’entraîneur et toute l’attention de Wongil jusqu’à la fin du cours.

J’étais fatigué car cela faisait longtemps que j’avais obtenu ce classement, mais ce n’était pas mauvais. Il n’y aurait cependant pas eu ce genre de leçons si j’avais eu les notes réelles de la première fenêtre de statut de Moondae.

Et le dernier jour d’entraînement était arrivé alors que mes deux classes étaient restées les mêmes, avec leurs réalisations d’entraînement qui s’accumulaient.

Le matin du dernier jour, les participants de la classe de chant avaient enregistré la chanson.

De toute façon, ce sera une chanson de groupe, donc les noms n’avaient pas été spécifiés ou ne signifiaient pas grand-chose.

Concentrons-nous plutôt sur l’après-midi, car elle avait apporté la nouvelle qualification tant attendue.

***

Les lumières du plateau s’allumèrent.

– Comment avez-vous été, chers jeunes gens ?

– Oh, c’était difficile !

– Je suis… Je suis si fatigué.

– Avez-vous reçu un enseignement strict ?

– Oui ! Oh, j’espère que tous nos efforts en valent la peine.

Les juges s’étaient assis autour des chaises et nous avaient salués comme il se doit, bien que nous les ayons déjà salués dans la salle d’attente le matin, c’était une conversation démonstrative pour la scène d’ouverture de l’enregistrement de l’épisode.

Le plateau sur lequel ils étaient entrés et s’étaient assis était une pièce décorée comme une salle d’interview personnelle. Il s’agissait en fait d’un décor recyclé tel qu’il avait été utilisé la saison dernière, sauf que cette fois, ils avaient ajouté des effets spéciaux.

Les juges, à qui il avait été demandé de réagir le plus longtemps possible à l’avance, avaient fait semblant de ne pas savoir et avaient parlé naturellement.

– C’est tellement similaire… Oui. On dirait que nous allons avoir une interview importante.

– Bien sûr que c’est un entretien important. C’est un entretien de Grade !

– C’est un entretien pour rejoindre Idol Corporation ?

Dès que les juges avaient fini de parler, le bureau devant leur chaise s’était illuminé.

– Waouh !

“Shine your Star” avait brillé sur le bureau en écriture cursive très colorée. Alors que la phrase d’accroche emblématique de cette saison faisait sa grande apparition, les juges avaient commencé à applaudir comme ils l’avaient fait lors des saisons précédentes.

Mais cette fois, étonnamment, le mur s’était mis à bouger.

– Hein ?!

– Qu’est-ce qui se passe ?!

Les murs de la salle d’interview étaient tombés au sol et avaient attiré les regards choqués des juges. Lorsque le mur derrière la table du jury avait disparu, tout ce qui se trouvait autour du plateau avait été révélé.

Les juges tournèrent la tête lorsqu’ils entendirent la voix du MC derrière eux.

– Pour la nouvelle saison d’Idol Réincorporation ! Le premier obstacle est… Une évaluation publique !

– Ouah !

Derrière les sièges des juges se trouvaient des sièges pour le public, comme ceux que l’on voyait dans les théâtres. En fait, les premiers sièges du public étaient remplis de participants, qui pensaient qu’il ne s’agissait que de sièges d’attente temporaires. Ils avaient été surpris jusqu’au moment où le MC était apparu.

Les 77 participants qui avaient répété la même chanson s’évalueraient les uns les autres comme le public !

Les participants pourraient voir la performance des autres lors de la première épreuve.

Cependant, les visages de chacun s’étaient raidis parce qu’ils ne savaient pas qu’ils pouvaient noter ouvertement les personnes qui pratiquaient la même chanson au cours de la même période de temps.

Jusqu’à la saison dernière, chaque concurrent entrait seul dans la salle de répétition et recevait une évaluation indépendante.

– Les évaluations seront données selon l’ordre de la position. Mais nous allons commencer de la dernière position à la première !

– … !

– Au rang 77, Cho Seonggu, veuillez vous présenter !

Le candidat nommé avait titubé sur la scène comme s’il était à moitié mort. Les regards compatissants et les chuchotements avaient rempli l’air, mais Park Moondae était resté silencieux.

C’est parce qu’il avait appris que la sympathie pouvait sembler trompeuse selon l’édition, tout comme l’évaluation du premier rang de Seon Ahyeon.

Cette connaissance provenait également de l’expérience de la recherche régulière des communautés d’idoles pour fixer les prix de vente de leurs enregistrements.

– Oui, bon travail.

– …Merci…

Naturellement, le participant classé 77ème avait raté la plupart du premier couplet et avait complètement raté son évaluation.

– …

Dans une atmosphère froide et inconfortable, les participants suivants rejoignaient la scène nerveusement.

Après que cinq ou six personnes comme ça se soient présentées, les juges ne pouvaient pas cacher la gêne sur leur visage.

Commencer par la dernière place était un deal intentionnel cruel pour décourager les garçons, mais l’équipe de production n’avait rien à perdre.

« S’ils n’y arrivent pas de toute façon, ils doivent au moins obtenir un montage d’une image provocante ou qui fait réfléchir afin que nous puissions les inclure pendant quelques secondes dans l’épisode de l’émission. »

Ce n’est pas pour rien que ces jeunes avaient été qualifiés de “jetables”.

Mais cette cruauté mettait aussi en évidence tous les problèmes auxquels ils devaient s’adapter et qu’ils devaient surmonter.

Il y a eu des trainees placés parmi les dernières places qui, bien que souffrant mentalement, avaient su se présenter très bien sous la pression. Il y avait aussi d’autres participants qui avaient montré une croissance significative dans cette courte période de temps.

Certains avaient calculé que ceux qui étaient remarquablement beaux ou connus d’avance parmi les participants de rang inférieur ne se donneraient pas la peine d’attirer l’attention sur eux avec leurs compétences faibles ou quasi inexistantes.

Il était intéressant de noter qu’il y avait aussi des participants qui possédaient les deux caractéristiques, mais qui faisaient un effort.

– Le concurrent Lee Sejin a dû faire beaucoup d’efforts.

– Il a fait un excellent travail !

– Oh, hmm… Merci.

C’était le cas de Lee Sejin, un ancien enfant acteur. Bien qu’il ait du mal à respirer et que son visage soit rougi par l’intensité de la chorégraphie, il avait suivi la chanson jusqu’au bout sans en perdre une miette.

C’était un cas si rare qu’ils ne savaient pas si cela suffirait à qualifier sa performance de “bonne”.

Mais il avait l’air bien meilleur comparé aux participants dans des positions similaires à la sienne qui étaient montés sur scène avant et après lui.

Park Moondae avait été méfiant pendant un instant.

« Est-il le ‘Lee Sejin’ qui a débuté ? »

Bien sûr, ce n’était pas garanti, alors il avait immédiatement conclu ses pensées après avoir inclus ce participant dans sa liste de surveillance.

« Je dois rester à l’écart des trafiquants de drogue. »

L’évaluation fastidieuse avait continué jusqu’à ce que plus de la moitié des participants soient dépassés.

Les performances des participants s’amélioraient de plus en plus et il y avait parfois des participants remarquables. Mais en écoutant la même chanson plus de quarante fois, il était difficile de ne pas s’en lasser.

Après que l’atmosphère terrible du début se soit calmée, tout le monde avait montré le meilleur de ses capacités, alors les juges avaient aussi retrouvé leur calme et avaient commencé à s’ennuyer.

– Humm…

– C’est bon.

Et quand ce fut le tour de Park Moondae, l’ennui avait atteint son apogée.

Seon Ahyeon avait levé le poing pour encourager Park Moondae avec un visage vide. Il avait l’air sombre, car il avait terminé son évaluation juste avant, bien qu’il ait réussi à bien interpréter la chanson.

– Tu… tu peux le faire.

– … ? Oh, oui.

Pourquoi est-il soudainement amical ?

Park Moondae s’était demandé avec perplexité, mais l’avait poliment remercié. C’était le triomphe de la conscience sociale.

(NDT : Nous entendons par conscience sociale la capacité des êtres humains à percevoir, reconnaître et comprendre les problèmes et les besoins des membres de notre communauté ou de notre groupe. Gardez à l’esprit que ce qui affecte un membre de la structure sociale a un impact direct sur les autres, qu’il soit négatif ou positif.)

J’étais monté péniblement sur la scène. La sensation d’une légère chaleur sur ma tête était apparue en raison de la forte tension de l’environnement.

– 22e rang, Park Moondae !

– Oui.

Les juges avaient montré une attention totale et sévère.

« Il peut bien chanter, mais il ne peut pas danser. »

Le chorégraphe, dont les attentes à l’égard de Park Moondae avaient disparu après plusieurs jours d’absence répétitive de progrès, y avait clairement pensé.

« C’est ennuyeux. »

Que l’évaluation commence.

L’ennuyeux prélude de la chanson avait été joué et Park Moondae avait fait le premier pas. C’était un mouvement dans lequel il avait pris appui sur ses deux bras et s’était retourné.

– … ?

La première personne qui avait remarqué la grande différence était le chorégraphe.

« Est-ce que sa “ligne” est différente de celle d’avant ? »

Jusqu’au dernier cours de danse qu’il avait suivi il y a deux jours, Park Moondae ne semblait pas avoir de “ligne de danse”, c’est-à-dire la sensation de faire coïncider les points de connexion et de déconnexion, c’est-à-dire d’affirmer et de perdre de la force en fonction des pas.

Si c’était la norme pour diviser la danse et le rythme, les mouvements de Park Moondae étaient seulement rythmiques.

Il était sûr que c’était le cas, mais…

– Pourquoi est-il si bon en danse maintenant ?


Commentaire

0 0 votes
Note
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
error: Le contenu est protégé !
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Options

ne fonctionne pas avec le mode sombre
Réinitialiser